Protection du travailleur isolé : organisation des secours

Lorsque les conditions de travail sont particulières, il importe que les employeurs mettent en place des mesures de sécurité adéquates. Dans le cas d’un travail isolé, la vigilance doit être décuplée, car dans ce genre d’occupation, le salarié peut s’exposer à des risques bien plus accrus que s’il était accompagné d’un collègue. L’organisation des secours devra être par conséquent à la hauteur pour éviter au maximum les conséquences fâcheuses en cas d’incident.

Doter le travailleur d’un dispositif d’alarme

Dans le cadre de l’exercice d’un travail isolé, il faut savoir que l’employé est confronté à une situation d où il est livré à lui-même. Ce qui peut constituer un facteur de risque assez important. Les employeurs du travailleur isolé devront ainsi prendre les précautions nécessaires pour assurer la sécurité de leur salarié. Outre le fait de mener des actions de prévention des risques liés au travailleur isolé, il est essentiel que les responsables de l’entreprise entament une procédure d’organisation des secours.

L’une de choses à faire absolument reste la dotation de dispositifs spécifiques pour la protection du travailleur isolé. Ce sont en fait des gadgets connectés qui serviront à donner l’alarme en cas d’incident. L’employé aura à appuyer sur un bouton d(urgence pour prévenir les secours. Il est également possible d’avoir des alarmes qui sont déclenchées de manière automatique. Ces dernières sont tout à fait pratiques en cas de perte de conscience.

Procéder à un contrôle régulier de l’état du travailleur isolé

Dans la pratique, il est assez évident que laisser un salarié complètement seul ne peut pas toujours se faire tant les risques à prendre peuvent être assez importants. Pour remédier à cette situation, il est recommandé aux employeurs d’installer une cellule de vérification fréquente de l’état du travailleur.

Procéder à ce contrôle se fera sur le lieu de travail afin de savoir exactement la localisation du travailleur isolé, ainsi que l’état dans lequel il se trouve. Ce sera le rôle d’un surveillant qui aura pour mission de s’assurer de savoir où en est le salarié en temps réel. Par ailleurs la connaissance exacte de la localisation du travailleur sera un atout considérable dans la facilitation de la tâche de l’équipe de secours le cas d’accident.

Mettre en place une équipe de secours spécialisée

L’organisation des secours pour une protection optimale du travailleur isolé passera par la mise en place d’une équipe spécialisée qui devra se tenir prête à intervenir si un incident survenait. La présence d’une telle équipe sur le lieu du travail isolé sera un point positif qui œuvrera dans la rapidité du secours qui sera nécessaire pour aider le travailleur isolé.

L’alerte pourra notamment d’une part être donnée par le salarié en situation d’isolement lui-même, de manière automatique ou non, grâce au dispositif dédié à la protection du travailleur isolé. D’autre part, des détecteurs divers (détecteurs de fumée par exemple) peuvent également être installés sur le site pour prévenir l’équipe de sécurité. Enfin, cette dernière devra être formée aux différentes procédures qui régissent le travail de la société qui emploie le travailleur isolé. Ce sera exécuté en vue d’harmoniser l’existence au sein du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *