Comment bien gérer son personnel en entreprise ?

La gestion des ressources humaines donne du fil à retordre aux chefs d’entreprise. Cela commence par le manque de main-d’œuvre compétente. Il faut faire avec le personnel existant tout en veillant à bien gérer les carrières. Puis, le souci continue avec la difficulté à imposer des règles propres à la société. La législation française qui surprotège parfois le droit des employés ne facilite pas non plus la tâche aux directions. Si vous vous sentez parfois perdu en matière de GRH, voici un petit rappel des notions essentielles pour gérer votre équipe comme un leader.

Gérer le personnel revient souvent à être un leader

Pour bien gérer votre personnel, vous avez intérêt à vous conduire en leader. C’est différent du patron et du chef de plusieurs manières. Vous devriez notamment montrer l’exemple dans toute l’entreprise. Si vous voulez que vos employés produisent dans la décontraction, soyez vous-même cool. Gardez les costumes trois pièces pour les rendez-vous importants. Si vous restez au bureau toute la journée avec vos collègues, la veste ne sera pas indispensable. Vous devez être quelqu’un qui inspire confiance. Votre personnalité devrait normalement donner envie de vous ressembler. Cela dit vous devriez également faire preuve de fermeté et de détermination. Si vous voulez que vos employés se donnent à fond pour leur travail, vous devriez être le dernier à quitter l’entreprise le soir. Cela dit, faites comprendre aux collègues qu’ils doivent rester en dehors des heures normales par leur propre volonté. La culture d’excellence est à cultiver dans toute l’entreprise. Il ne s’agit pas d’être perfectionniste, mais de s’assurer que les réalisations sont les meilleures qui puissent être faites. Par-dessus tout, soyez accessible. Il y a une énorme différence entre être ferme et être fermé. Au lieu d’imposer vos idées, encouragez les autres à s’exprimer. Appropriez-vous les meilleures réflexions. Félicitez ceux qui ont le plus d’inspiration. Au final, ce sera toujours le patron, c’est-à-dire vous qui aura le dernier mot. Écouter les autres n’est pas synonyme de direction collégiale.

Il faut considérer les employés individuellement

N’oubliez jamais que vous avez affaire à des humains. La gestion du personnel va au-delà des chiffres et des graphiques. Les hommes et les femmes que vous dirigez ont leurs propres histoires personnelles. Certains d’entre eux viennent au travail avec des problèmes plein la tête. D’autres luttent pour surmonter leurs addictions. Il y a même ceux qui ont des goûts particuliers en matière de relation de couple. Dans le cas où les employés ne souhaitent pas vous raconter leur quotidien, ne cherchez pas à tout savoir sur eux, par respect. Cela dit, faites preuve de vigilance. Parfois, les membres de votre équipe ont besoin de votre aide. Celui qui vient de divorcer aurait peut-être besoin de congé. L’autre qui a plusieurs enfants à charge rêve d’une augmentation. Cela fait des années que certains d’entre eux ne se sont pas divertis. Il y a aussi celle qui travaille dur dans l’ombre et qui passe inaperçue. C’est seulement lorsqu’elle s’absente que vous vous rendez compte de son importance. Bref, il vaut mieux considérer individuellement vos employés. Cernez leurs personnalités sans les juger. Puis, adoptez votre manière de leur parler. De manière générale, un bon dirigeant passera beaucoup de temps à motiver ses troupes. Il ne fait pas le travail à leur place, mais réfléchit continuellement à une façon de les aider dans leurs missions respectives. Pensez aussi à un air de repos.

La gestion de crise fait partie des attributions

Les crises surviennent sans laisser rien paraître à la surface. Quel que soit le type de problème à gérer au niveau du personnel, tenez-vous tout simplement aux faits. Essayez de rappeler à l’ordre l’employé qui sort de ses gonds. Faites preuve de tacts pour ne pas l’irriter davantage. Avoir une attitude paternaliste ne sera pas la meilleure option. Mettre tout simplement la personne devant ses responsabilités est la bonne décision. Réglez les problèmes à la source. Explication : si vous avez surpris l’un de vos collaborateurs s’amuser sur Facebook pendant ses heures de travail, ce ne sera pas la peine de sortir une note interdisant Facebook. Contentez-vous de rappeler la personne qui passe son temps sur les réseaux sociaux que vous attendiez des résultats de sa part. A ce titre, ce serait plus judicieux d’établir des objectifs individuels à atteindre. C’est encore mieux si vous arriviez à cultiver l’esprit d’équipe en fixant des buts collectifs. Beaucoup de dirigeants font exprès d’imposer des objectifs impossibles à atteindre afin d’avoir la certitude que les employés sont effectivement occupés par le travail. Ce ne serait plus la bonne méthode puisqu’elle engendrerait du stress inutile pour les employés. Faites en sorte que les objectifs soient mesurables dans le temps et réalistes. L’atteinte de cette cible devrait être systématiquement récompensée.

Se conformer aux lois et utiliser de bons logiciels

En France, les lois sur le travail ont tendance à surprotéger les employés. A titre d’exemple, un démissionnaire peut toujours recevoir une indemnité de départ alors que ce droit revient aux licenciés. Quoi qu’il en soit, vous avez intérêt à bien connaître le Code du travail. Puis, ce serait également indispensable d’apprendre par cœur le règlement intérieur. C’est encore mieux si vous connaissez la convention collective qui délimite les responsabilités et les droits des parties. Les contrats de travail sont à rédiger avec soin, de préférence par une personne qui connaît les lois sociales françaises. Gérer le personnel revient également à accorder des droits divers. Ce qui entraine des charges. La masse salariale serait même le plus gros poste de dépenses dans une entreprise. Être cool ne suffit pas pour faire le bonheur de vos employés. Pensez également à une bonne assurance maladie ainsi qu’une retraite complémentaire. Enfin, l’utilisation d’un ou des logiciels de GRH peut toujours vous servir. A l’instar de TalentSoft, ces outils permettent de tout avoir à portée de clic. Vous n’aurez plus à manipuler des tonnes de CV pour les recrutements. Ces programmes gèrent aussi l’évolution de carrière, la suivie des congés et d’autres détails en rapport avec la gestion des ressources humaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *