Éducation de demain : Quelles seraient ses principales caractéristiques ?

Pour savoir quelles seraient les principales caractéristiques de l’éducation de demain, retrouvez-nous dans ce petit volet.

Ouverte à tout le monde

Avec l’augmentation des frais universitaires, l’éducation du futur doit servir d’alternative aux formations supérieures traditionnelles. Il faut savoir que les coûts d’études supérieures excluent certains étudiants et poussent d’autres à l’endettement. Aux États-Unis, cette situation est très accentuée. En effet, la dette moyenne par étudiant tourne autour de 35 000 dollars.

Une éducation très personnalisée

Il est souvent difficile d’apprendre dans un environnement dans lequel chacun est obligé de se conformer à quelque chose. Si l’éducation traditionnelle vise l’uniformisation, l’apprentissage de demain a pour ambition de personnaliser les formations. Aujourd’hui, à l’aide de la technologie, il n’est plus impossible de proposer des programmes sur-mesure pour répondre aux attentes de chaque apprenant.

Orientée pratique

Avec le système d’éducation actuel, cela ne permet pas vraiment de s’imprégner de la réalité. L’apprentissage est souvent aussi moins utile et concret que motivant. Même si l’étude académique a pour but de fournir des bases théoriques minimum, chaque apprenant doit toujours avoir le choix de se former rapidement et efficacement à un métier.

Une formation continue

Si on dit que l’éducation est une étape préparatoire et préliminaire à la vie professionnelle, cette utopie est encore loin de la réalité. D’étudier presque durant un quart de siècle et d’exercer un métier jusqu’à l’âge de la retraite, sans surprise, la réalité du marché de travail est bien différente. Selon l’étude du Bureau of Labor Statistics, un Américain peut changer de travail 12 fois en moyenne au cours de sa carrière.

En ligne et hors-ligne

La technologie est considérée comme la solution aux problèmes de l’éducation actuels. Mais bien que les technologies aient pour ambition de permettre une formation sur n’importe quel sujet, n’importe où et à tout moment, elles sont encore loin de pouvoir remplacer à 100 % des formations présentielles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *